samedi 4 août 2012

Les Bosniaques

Velibor Colic

Le Serpent à Plumes, 136 pages

1994




Les Bosniaques n’est pas un roman mais un récit de guerre, une succession de brèves et percutantes scènes de ce que furent les premiers mois de la guerre de Bosnie (1992-1995) ; un conflit sanglant, cruel et sordide entre des peuples partageant une même terre, cohabitant dans les mêmes villages.
Ce sont essentiellement des souvenirs que Velibor Colic a couché sur le papier. Des souvenirs du temps où il était soldat, incorporé dans l’armée de la toute jeune Bosnie indépendante, jusqu’à sa désertion et son exil en France.



Le livre, publié en serbo-croate en 1993, traduit en français par Mireille Robin, se décompose en trois grandes parties, Hommes, Villes, Barbelés et aborde ainsi les différentes facettes de ce conflit le plus terrible dans la succession d’évènements qui mena à la désintégration de la Yougoslavie.

"ALMA
On l’appelait Alma, tout simplement. Elle avait sept ans et vivait de la charité brutale et versatile, que lui faisaient les ivrognes auxquels elle vendait des fleurs et son sourire d’enfant dans les cafés.
La première balle qu’un sniper tira du haut des collines atteignit en pleine gorge cette petite abeille diligente et insouciante.
Nous réussîmes à l’enterrer.
Dans le parc derrière la mosquée de la ville, quelqu’un écrivit au marqueur noir, sur une planchette posée devant le tertre à la terre fraîchement retournée, ces simples mots : ALMA (1985-1992).
Quand nous battîmes en retraite, la même main anonyme oublia une rose rouge sur la petite tombe.
Modrica, Bosnie-Herzégovine, mai 1992" 


Le titre Les Bosniaques fait référence au terme en usage au début des années quatre-vingt-dix pour nommer les habitants de la Bosnie-Herzégovine. Désormais, les habitant de Bosnie sont appelés les Bosniens. Bosniaques est utilisé pour désigner ceux des habitants qui sont de culture musulmane. Ils constituent l’une des trois communautés nationales, avec les Serbes de Bosnie (Chrétiens orthodoxes) et les Croates de Bosnie (Chrétiens catholiques).
Velibor Colic a publié plusieurs romans depuis 1993 dont Sarajevo Omnibus, écrit en français et  chroniqué ICI.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire