lundi 8 décembre 2014

Le jour avant le bonheur

Erri de Luca
Gallimard, 157 pages
2009

Titre d'origine en italien:  Il giorno prima della felicità



Beau et touchant roman initiatique dans le Naples d'après-guerre, Le jour avant le bonheur raconte l'enfance d'un orphelin qui vit dans un réduit et qui est élevé par le concierge de l'immeuble, dans un quartier populaire. Une oeuvre nourrie des souvenirs de l'auteur, Erri De Luca  (..)

Le narrateur grandit dans la solitude des enfants sans famille et cultive une vie intérieure dense. Petit, il fait sa place parmi la bande de gamins en jouant au football dans la cour. Il est gardien de but. Ses journées sont rythmées par l'attente de voir la petite fille du troisième étage, Anna, et son visage derrière la fenêtre. Rythmées aussi par les lectures, nombreuses, des livres qu'il emprunte au libraire Don Raimondo.

Le portrait de Naples et de ses habitants


Et surtout par le jeu de carte (la scopa) avec Don Gaetano, le concierge qui l'élève comme son fils, qui lui raconte Naples, son peuple, et l'insurrection de 1943.

Car ce roman est d'abord le portrait d'une ville, Naples, où est né l'auteur.

"J'écoutais les histoires de la ville et je la reconnaissais comme étant la mienne. Sa citoyenneté m'était donnée à la petite cuillère par don Gaetano. C'était l'histoire d'un grand nombre de personnes qui se serraient pour former un peuple. Elle avait été vite oubliée. Elle était bonne comme la morue à la poêle. Il arrive que des heures grandioses s'abattent comme des bouffées de libeccio contre les barrières, qu'elles durent trois jours et qu'elles laissent de l'air propre dans des poumons.
Via Foria, les barricades avec les trams ont arrêté les tanks Tigre pendant des heures. A la fin, ils ont réussi à passer, mais pas via Roma. Du haut des ruelles, des hommes et des jeunes garçons descendaient à l'assaut pour lancer des grenades et du feu au milieu des chenilles. Contre ces tas de possédés, les blindés étaient impuissants, ils se sont retirés". (pages 141-142).

Erri de Luca est un des plus grands auteurs de sa génération


Le personnage du concierge narre les années de guerre et l'insurrection de septembre 1943 quand la ville s'est libérée des Allemands avant même l'arrivée de l'armée américaine dont les navires vont longtemps mouiller dans le golfe. Pendant l'été 1943, Don Gaetano a caché un juif dans un réduit, jusqu'à la libération.


Erri de Luca
L'écriture de Erri de Luca, traduite par Danièle Valin est riche d'un phrasé nourri de traductions du dialecte napolitain. Ce texte est plein d'humour et d'intensité. Et s'inspire de l'enfance de l'auteur, né en 1950 à Naples. Arrivé tard à l'écriture après avoir vécu une vie d'engagement syndicaliste, politique et fait plusieurs métiers. Erri De Luca est considéré comme l'un des plus grands auteurs de sa génération.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire